Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Salafidunord

Sur la Voie Des Pieux Prédécesseurs


Le polythéisme mineur (ach-chîrk al-’asghar)

Publié par salafidunord sur 19 Août 2011, 18:57pm

Catégories : #Tawhid

Le polythéisme mineur (ach-chîrk al-’asghar) dont la nomination « polythéisme » est confirmée par les textes religieux, mais qui n’a pas atteint le degré du polythéisme majeur. C’est pourquoi il est appelé mineur.

 

Par exemple : l’ostentation et la renommée, tel le cas de celui qui lit le Coran par ostentation, ou qui prie par ostentation, ou qui prêche à Allah par ostentation, et ainsi de suite. Il a été confirmé dans un hadith que le Prophète ( ) avait dit : « Ce que je crains le plus pour vous c’est le polythéisme mineur (al-chirk al-asghar)». Alors, interrogé à son sujet, il répondit: « L’ostentation. » Allah (Exalté soit-Il) dira le Jour de la Résurrection aux hypocrites : allez à ceux auprès de qui vous embellissiez vos actions dans ce bas monde et voyez si vous allez trouver une récompense chez eux ? »


 

Rapporté par l’imam ‘Ahmad avec une chaîne de transmission authentique d’après Mahmoud ibn Lobayd Al-’Achhalî Al-’Anssârî (Qu’Allah soit satisfait de lui) et l’a aussi rapporté At-Tabarânî ainsi qu’Al-Bayhaqî et un autre groupe, en jugeant ce hadith « Morsal » d’après Mahmoud déjà cité, qui était un compagnon très jeune qui n’a pas entendu directement les hadiths de la bouche du Prophète ( ).

 

Pourtant, les hadiths « morsal » (dont le compagnon est absent de sa chaîne de transmission) rapportés par les autres compagnons, sont jugés authentiques et servent à en tirer argument chez le savants. Ce hadith a aussi été transmis par d’autres parmi eux.

 

[1] Parmi « le polythéisme mineur » ce que dit la personne : « Si Allah le veut et untel le veut », « Grâce à Allah et untel, … » ou bien « Ceci provient d’Allah et d’untel… ».

 

Tout cela est dû polythéisme mineur, comme le prouve le hadith qui a été rapporté par Abou Dâwoud avec une chaîne de transmission authentique d’après Houdhayfa (Qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète ( ) a dit : «  Ne dites pas : « Si Allah et quelqu’un d’autre le veulent ». Vous devez plutôt dire : »Si Allah le veut, puis dans un second temps si un tel le veut » ».

 

Dans ce contexte, citons ce qu’a rapporté An-Nasâ’î d’après Qatî’la : «  Les juifs ont dit aux compagnons du Prophète ( ). Vous commettez un acte de polythéisme, en disant: ‘Si Allah le veut et si Mohammad le veut’, et vous dites : Par la Ka`ba. Alors le Prophète  ( ) leur a ordonné, s’ils voulaient jurer, de dire : ‘Par le Seigneur de la Ka`ba et de dire: « Si Allah le veut puis Mohammad le veut’ », et dans une chaîne de transmission d’Al-Nasâ’î, d’après Ibn ‘Abbâs (qu’Allah soit satisfait de lui et son père) : « Quand un homme a dit au Prophète ( ). « Si Allah le veut et si tu le veux », il lui a répondu: « Est-ce que tu as fait de moi un pair d’Allah, dis plutôt : Si Allah Seul le veut » ».

 

Ce qui a été authentifié par Ibn ‘Abbâs (Qu’Allah soit satisfait des deux) dans l’exégèse de ce verset : {ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela)}[2].

 

Il a dit : Ceci est du polythéisme. Dans cette communauté, il est plus dissimulé que les pas des fourmis sur une roche noire pendant l’obscurité de la nuit, juste le fait de dire :  »Je jure par Allah et par ta vie oh untel et par ma vie », ou de dire :  »Si ce n’était la chienne d’untel, les voleurs seraient venus », ou bien  »c’est grâce à la présence de ses canards dans la maison que les voleurs ne sont pas venus chez nous ». Ainsi que de telles paroles:  »Si Allah le veut et toi tu veux »,  »Grâce à Allah et à untel ». N’ajoutez donc pas « untel », toutes ces paroles comportent du polythéisme. Rapporté par Ibn Abî Hâtim avec une chaîne de transmission jugée bonne.

 

Donc, ceci et tout ce qui y ressemble, fait partie du polythéisme mineur. Ainsi que jurer par autre qu’Allah, comme jurer par la Ka`ba, par les prophètes, par le dépôt, par la vie d’untel, par l’honneur d’untel et ainsi de suite, tout cela fait partie du polythéisme mineur selon ce qui était affirmé dans le Mousnad avec une chaîne de transmission jugée authentique d’après ‘Omar ibn Al-Khattâb (Qu’ Allah soit satisfait de lui), il rapporte que le Prophète ( ) a dit : «  Quiconque jure par autre qu’Allah a commis un acte de polythéisme ».

 

Ceci a été rapporté également par l’imam ‘Ahmad, par ‘Abou Dâwoud et par At-Tirmidhî (Qu’Allah leur fasse miséricorde) avec une chaîne de transmission jugée authentique d’après Ibn ‘Omar (Qu’ Allah soit satisfait de lui et son père), que le Prophète ( ) a dit : «  Quiconque jure par autre qu’Allah, aurait commis un acte de polythéisme ou aurait mécru ».

 

 

Il est possible qu’il y ait un doute de la part du narrateur (au sujet du mot  »ou » dans le hadith), et il est possible que le mot  »ou » dans le hadith, ait la signification du mot  »et », alors la signification sera : il a certes mécru et a associé à Allah. Et parmi cela, ce qui était rapporté par les deux Imams (Ach-Chaykhân) : d’après ‘Omar (Qu’ Allah soit satisfait de lui), le Prophète ( ) a dit: «  Quiconque voudrait jurer, qu’il jure au nom d’Allah ou qu’il se taise ». Et les hadiths dans ce sens sont nombreux.

 

Tels sont les différents types de polythéisme mineur (al-chîrk al-asghar), cela pourrait devenir aussi du polythéisme majeur, selon ce qu’il y a dans le cœur de cette personne.

 

Donc, s’il y a dans le cœur de celui qui jure par le Prophète ou par Al-Badaoui ou par cheikh untel, qu’il est pareil à Allah, ou bien qu’il pourrait être invoqué avec Allah, ou bien qu’il puisse administrer l’univers avec Allah, et ainsi de suite, cela devient donc du polythéisme majeur selon cette croyance.

 

Mais, si celui qui jure par autre qu’Allah, ne vise pas cette intention, mais qu’il prononce cela avec sa langue sans avoir cette intention mais plutôt par habitude, cela reste du polythéisme mineur.

 

 


 

[1] Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 45

 

[1] Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 46

 

[2] La vache (Al-Baqara) 2: Verset 22

 

Source : Fatâwas Cheikh Ibn Bâz – Volume 1 – Le dogme islamique

 

 

http://www.islamlinks.fr/

 

 

Commenter cet article

We are social!

Recent posts